Sélectionner une page

Martyr

de Marius von Mayenburg
Traduit par Laurent Muhleisen © L’Arche 2013

Du 25 janvier au 13 février 2022 au Théâtre Pitoëff

Horaires :
Du mardi au jeudi à 20h, vendredi et samedi à 19h, dimanche à 18h, relâche lundi
Durée du spectacle : 2h

Tarifs :
Plein tarif : 30,-
Tarif réduit (AVS, AI, Chômeur) : 20,-
Etudiant (jusqu’à 26 ans) : 15,-
20ans/20frs : 10,-

Spectacle conseillé dès 15 ans

Martyr est une comédie satirique pétrie d’un humour grinçant qui aborde le fanatisme religieux et son impact sur la société ainsi que les conséquences du système patriarcal sur les femmes.

Benjamin est un adolescent allemand qui vit seul avec sa mère. Il refuse d’aller au cours de natation de son école sous prétexte que les filles s’y montrent en bikini et que la vue de leurs corps heurte ses sentiments  religieux. Il obtiendra du proviseur de son école l’interdiction des maillots deux pièces. Puis, en défenseur d’une lecture radicale des écritures saintes, il cherchera par tous les moyens d’imposer ses certitudes autour de lui ainsi qu’à éliminer ses détracteurs.

Martyr, à travers la révolte mystique d’un adolescent convaincu dans sa foi inébranlable de détenir la vérité absolue, se révèle être une formidable dénonciation des fanatismes religieux. Sous la forme d’une analyse du mécanisme de la radicalisation engendrée par une lecture au premier degré des écritures saintes, la pièce de Mayenburg fait judicieusement appel à la réflexion de chacun en posant les questions essentielles de la limite de la liberté individuelle, du danger de l’extrémisme des cultes, de la montée des intégrismes qui justifient la violence comme un moyen d’action, ainsi que de la tolérance face à l’intolérance.

Avec : Raphaël Archinard, Camille Edith Bouzaglo, Sophie Broustal, Lylou-Mélodie Guiselin, Thomas Laubacher, François Nadin, Laurent Sandoz, Loïc Valley

Mise en scène et concept scénographique : Elidan Arzoni
Création lumières et régisseuse générale : Danielle Milovic
Costumes et accessoires : Carole Favre
Maquillage et coiffures : Johannita Mutter
Chorégraphie des combats : Pavel Jancik
Construction : Angelo Bergomi
Administration : Eva Kiraly
Stagiaire mise en scène : Noémie Nicoloso
Oeil extérieur : Jean-Michel Potiron
Photos: Carole Parodi
Graphisme : Bernard Bréchet

Débats autour du spectacle
(entrées gratuites)

Vendredi 4 février à 21h
Peut-on éviter les dérives religieuses ?

Vendredi 11 février à 21h
Les féminismes comme réaction au patriarcat

Une production de la Compagnie Métamorphoses 

Avec les soutiens de la Ville de Genève, Loterie Romande, Canton de Genève, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittent.e.s genevois.es (FEEIG)

Marius von Mayenburg est représenté par L’Arche – agence théâtrale. La pièce Martyr (traduction de Laurent Muhleisen) est publiée par L’ARCHE – éditeur.
www.arche-editeur.com

Théâtre Pitoëff
52, rue de Carouge
1205 Genève

Mesures Covid : la Compagnie Métamorphoses est dans l’obligation de respecter les injonctions gouvernementales qui exigent la mesure 2G pour l’accès au spectacle. Elle tient néanmoins à manifester son vif désaccord avec ces mesures discriminatoires. Le rôle de la culture n’est pas de diviser ou d’exclure mais de rassembler. D’un point de vue historique, le rôle du théâtre est également celui de dénoncer les injustices en plus de faire réfléchir, d’émouvoir et de divertir. Dans ce sens, la Compagnie Métamorphoses tient à s’excuser sincèrement auprès des personnes qu’elle devra discriminer malgré-elle et leur demande pardon pour l’injustice causée.